Massage thaïlandais

Tour du monde des massages

Petit tour du monde des massages

Si le but recherché est toujours le même – améliorer le bien-être physique et mental –, les procédés varient selon les pays et les cultures.

Il n’existe pas un seul type de massage, mais une multitude de variétés adaptées à chacun d’entre nous selon notre âge, notre condition physique, nos antécédents médicaux ou nos préférences. Le praticien ou l’appareil de massage réalisera les gestes, percussions, pétrissages, pressions, vibrations et ondulations en fonction de tous ces critères, pour que la personne massée profite au maximum de tous les bénéfices de la séance.

Le massage en Inde

En Inde se pratique le massage ayurvédique qui agit par pressions et mouvements sur les points ayurvédiques, permettant au flux du prana (souffle vital en sanskrit) d’être plus équilibré. Ce massage peut se faire avec des huiles, des plantes ou des épices. En Inde, tout le monde (hommes, femmes, jeunes, vieux, bébés) reçoit une fois par semaine le plus courant des massages pour rester en bonne santé : l’abhyanga.

Le massage en Chine

Pratiqué depuis le Ve siècle avant J.-C., le massage Tui Na découle des découvertes en acupuncture et pharmacopée. Ce massage dynamique et précis est aujourd’hui reconnu comme une excellente thérapie préventive, le Tui Na constitue d’ailleurs l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise. En mélangeant des techniques d’acupression et d’enroulement, il revitalise l’organisme et améliore la circulation de l’énergie vitale (ou Qi), permettant de retrouver une bonne forme physique.

Le massage en Thaïlande

Le Nuad Bo’ Rarn est le massage traditionnel thaï. Il travaille sur le corps énergétique interne. Mélange de pétrissage musculaire, d’acupression, de réflexologie, d’étirements et d’hatha-yoga, le Nuad Bo’ Rarn se pratique au sol sur des tapis d’exercices ou un futon. La personne massée est habillée, si possible avec des vêtements amples. Cette technique de massage complète fait appel aux mains, aux avant-bras, aux coudes, aux pieds et aux genoux du praticien qui se sert du poids de son corps au lieu de la force de ses muscles. Ce massage est tonique !

Massage thaïlandais : à tester absolument

Massage thaï traditionnel

Le massage au Japon

Le Shiatsu (« shi » pour « doigts » et « atsu » pour « pression ») est une technique de massage traditionnelle japonaise qui se reçoit habillé. Elle stimule les méridiens énergétiques, chacun d’eux étant associé à une partie du corps ou à un organe. Le praticien ou le siège massant agit sur ces flux d’énergie en exerçant des pressions sur des points d’acupuncture, ce qui permet d’améliorer la circulation des énergies et d’équilibrer le métabolisme. Le massage Shiatsu contribue au maintien du corps en bonne santé et au bien-être général, il soulage les douleurs et améliore la résistance de l’organisme grâce à un travail intuitif et précis. Il existe maintenant des appareils de massage shiatsu électrique qui procure de bonnes sensations.

Le massage en Corée

Le massage coréen repose sur un principe de vibrations qui se propagent dans tout le corps, créant ainsi une stimulation interne. L’interaction donneur-receveur est très importante, tout comme la capacité à lâcher-prise. Par une succession de mobilisations des articulations, d’étirements musculaires et de secousses, le masseur incite le receveur à s’abandonner. Petit à petit, le corps se replace, la respiration se débloque et l’esprit s’éveille.

Le massage en Indonésie (Bali)

Le massage traditionnel balinais – ou Pijat Kepala – est pratiqué sur toute l’île dans les nombreux salons de massage voire sur la plage. Véritable art de vivre, il vise un mieux-être immédiat, une meilleure circulation sanguine et lymphatique et une profonde relaxation musculaire pour celui qui le reçoit. Pressions sur les membres avec les mains, longs glissements profonds sur le corps avec les avant-bras, jeux de coudes sur les axes de tension ou frottements énergiques de la peau avec les poings : le protocole est précis, tonique et efficace.

Le massage au Maroc

Au VIIe siècle, le prophète Mahomet découvre chez les Grecs et les Romains les bains de vapeur et les massages qui les accompagnent. Convaincu de leurs vertus purifiantes sur le corps et l’esprit, il les inscrit dans les pratiques religieuses et encourage la construction de hammams en annexe des mosquées. Le rituel ne tarde pas à se muer en institution dans tous les pays arabes. Qu’il soit relaxant ou dynamisant, le massage traditionnel marocain purifie le corps et le débarrasse de ses tensions musculaires. La gestuelle est énergique et consiste en un enchaînement d’étirements des membres afin de remettre en place les articulations.

Massage du Maroc

Massage traditionnel marocain

Le massage aux États-Unis

Le massage aux pierres chaudes était à l’origine pratiqué au XVIIIe siècle par les Indiens d’Arizona (États-Unis). Qu’ils soient directement posés ou enduits d’huile et glissés sur le corps, ces galets volcaniques ronds et lisses ont pour vertus d’irriguer les chakras en diffusant leur énergie par simple contact avec la peau. Leur aptitude à conserver longtemps la chaleur permet de relâcher les muscles, de détoxifier les tissus et de stimuler la micro-circulation.

Massage pierres chaudes

Massage aux pierres chaudes

Le massage en Suède

Pehr Henrik Ling est un champion d’escrime et de gymnastique né en Suède en 1776. Il se passionne pour tout ce qui est lié au soulagement du corps et met au point un programme de remise en forme qui s’appuie sur les techniques de massage ancestrales prodiguées sous l’Antiquité par les médecins gymnastes gréco-romains. Remis au goût du jour, le massage suédois vise à provoquer dans le corps les mêmes effets qu’une séance de gymnastique. Cette technique aussi dynamique que diversifiée utilise l’effleurage, le pétrissage, la friction, les percussions et les vibrations. Leur action combinée permet d’atténuer les tensions musculaires, de raffermir les tissus, d’assouplir les articulations et de solliciter le système lymphatique pour éliminer les toxines.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *